Pendant l'état d'urgence, la cathédrale est fermée le midi de 12h à 14h La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 l'hiver

Horaires des messes d'été
Masses the weekend in summer

Samedi : 18h30
Dimanche : 11h00

Saturday : 06:30 PM
Sunday : 11:00 AM

*pied : mesure de longueur valant 12 pouces ou 0,324 m.
*brêche : marbre artificiel
*brocatelle: marbre de plusieurs couleurs

 

 


Le mobilier * :


1) Le maître autel (d'après l'abbé Marcel Le Légard, Art deBasse-Normandie 1987**)

Photos Lemesle

Photos TCPC

"En marbre de différentes couleurs (surtout de Carrare), il fut construit vers 1755 par les sculpteurs marseillais Antoine et Raphaël Duparc. Deux forts beaux anges adorateurs le surmontent, et d'autres anges et angelots en ornent les extrémités."(P Colmet-Daage**)
"Il contribue à créer l'atmosphère joyeuse, l'allégresse qui tempère ce que l'architecture risquerait d'avoir de trop sec...
La plus grande difficulté rencontrée par l'artiste (Antoine Duparc père) tenait dans sa longueur démesurée - 13 pieds*- que les chanoines entendaient donner à l'autel, alors que celui de Saint-Pierre de Rome ne mesure que onze pieds. En arrondissant les extrémités, et la table débordant largement le sarcophage de brêche* violette, deux angelots putti soutiennent la table avec une longue et opulente guirlande dorée, et deux chérubins en agrafe au milieu.... La table est surmontée par un gradin à godrons en marbre vert poncèvre ou vert antique. Au milieu se dresse le large piédestal de la croix, où se mèlent savamment la brocatelle* d'Espagne, le jaune de Vérone, le vert d'Egypte, le blanc veiné, le marbre de Sicile et aussi le bronze doré.
Les grands anges adorateurs sont proches du socle de la croix, avec un pied posé sur la table. Décédé avant de les avoir sculptés, Antoine sera remplacé par son fils Raphaël agé de vingt ans qui réalisa deux anges d'une beauté qu'aucun autre sculpteur n'égala." (abbé M. Le Légard**
)


2) La statuaire, les fresques et autres autels...

Photo Donatien RF,
prise au haut de la nef(2002)
 Déplacée récemment du haut de la nef vers la chapelle du Puits du transept sud , mais naguère dans la chapelle de la Circata, se dresse "une belle Vierge en marbre du XIVè siècle, Notre-Dame de Coutances, celle sans doute qui fut donnée par l'évêque Guillaume de Thieuville"(P Colmet-Daage**), longtemps conservée dans l'église Saint-Nicolas, toute proche, au XIXè siècle jusqu'à la libération.
"Elle est la plus belle sculpture de la cathédrale après les anges adorateurs du grand autel : le corps de la vierge est admirable de distinction et de grâce. Le drapé est d'une virtuosité, d'une souplesse et d'une élégance raffinées."(abbé Marcel Le Légard**)

Photo GLemesle
prise à la Circata (1950)
.

Photo GD
prise au transept sud(2003)

Photo TCPC


Vierge peinte (circata)
reproduction 2003
                                                      Photo Lemesle



la cathèdre, siège réservé à l'évêque

PhotoRF


gisant de l'évêque Algar sous un autel du déambulatoire nord (chapelle St Mathurin)

Photo GLemesle

le lutrin
PhotoRF



autel-sacritie du déambulatoire nord

Photo Lemesle

 Quelques traces de fresques se remarquent dans des chapelles latérales de la nef, et une du XIVè siècle dans la chapelle Saint-Joseph du déambulatoire sud. A gauche : l'Annonciation et saint Michel terrassant le dragon; au-dessous, le donateur présenté à la Vierge par des saints; à droite la Trinité (le Fils en croix sur les genoux du Père, et la colombe de l'Esprit Saint dans sa barbe).



La Trinité

Photo Lemesle

** voir en Bibliographie

* Une page spéciale est créée pour donner toute leur place aux Grandes orgues

 


Espace privé  |   Mentions légales
Association des Amis de la Cathédrale de Coutances, 1 rue du Puits Notre-Dame , 50200 COUTANCES
courriel :
cathedralecoutances@free.fr