vitrail de St Lô
(choeur)

drapeau anglais

English Page


drapeau allemand

Allemand


Accueil

Adhésion

Vie association

La cathedrale
Liens

album photos

Bibliographie

nous contacter

visites

Glossaire

Livre d'Or

Travaux

église Saint-Pierre

église Saint-Nicolas


autres thèmes :
les chapelles,
les cloches
,
la gravure de Bichue
,
les sculptures,
les évêques de Coutances





La cathédrale est ouverte tous les jours de 9h à 19h (18h l'hiver)

Horaires des messes
Masses of daylight

Samedi : 18h30 à
l'église Saint-Pierre
Dimanche : 11h00
à la cathédrale

Saturday : 18:30
into the church of
StPeter
Sunday : 11:00
into the cathedral

{sous-menu}

 

 


Les chapelles



 

entrée de la Chapelle Sainte Apolline


15 - La Chapelle de la Circata (abside)
"
La circata  étant une redevance  due à l'évêque pour ses visites, ses circuits (circata) dans le diocèse, à la suite des destructions  et dommages de la cathédrale liés à la guerre de Cent Ans, Sylvestre de la Cervelle envoya des  procurateurs (la circata se nomme aussi droit de procuration) dans  tout le diocèse  pour collecter cette redevance, ce qui permit sans doute, avec d'autres dons et ressources, de construire cette chapelle axiale...Enquête à confirmer." Etienne Vallée 2009

La chapelle axiale, dédiée à la Vierge Marie, est peinte depuis le XIVè siècle, à sa création.
         < Photos G.Lemesle > L'enfant prodigue
Photos RF
  Chapelle Cicata
Photo G.Lemesle
  l'autel et la Vierge du XIVè
Photo Combier


L'autel en argent repoussé est de 1860
La Vierge de marbre blanc du XIVè a été déplacée depuis dans le transept sud, et remplacée par une copie colorisée..
Voir des vitraux de cette chapelle

16 - La Chapelle de Saint Marcouf
Au pays de Coutances, vers 558, saint Marcouf ou Marcoul a vécu comme ermite, puis moine et abbé de Nanteuil,
célèbre par son zèle missionnaire, l'austérité de sa vie et ses miracles
.
Sa vie : Saint Marcouf est né à Bayeux à la fin du Vè siècle, contemporain de deux évêques de Coutances : Possesseur, qui l'ordonna prêtre en 522 (?) et le charge de prêcher, puis Lô. Il parcourt la presqu'île du Cotentin fonde à Nantus (qui deviendra St-Marcouf-de-l'Isle) un monastère important Il évangélise les côtes, les îles anglo-normandes avec saint Hélier qui s'établit comme ermite à Jersey. Saint Lô l'assiste dans ses derniers moments en 558.

Statue de Saint Marcouf      < Photos G.Lemesle >

Sa statue

vitrail de St Marcouf < Son vitrail : voir précisions en page spéciale  

20 - La Chapelle Saint Mathurin
Cette chapelle proche de la sacristie comporte un autel avec un gisant de l'évêque Algare (1131-1151)
gisant de l'évêque Algare  

14 - La Chapelle Saint Lô ou Laud (évêque de 530 à 550 environ ?)
Le vitrail du XIII è siècle : Sa vie en 12 tableaux (sens de lecture : commencer en bas de gauche à droite, puis monter par niveaux)
La mort de Saint Lô : panneau moderne, du XIXè siècle (du verrier Vuillet) -11
une merveille ! 12- Sépulture du saint, dont l'âme est emportée au ciel (réfection moderne du même verrier)."
A cheval, il va demander au roi Childebert de secourir son peuple -9
10- C'est le miracle de l'arbre, ou du pique-nique interrompu...
Venu à l'inhumation de saint Marcouf, il prie devant sa dépouille et celles de ses compagnons Carioul et Domard -7
8- Nous voyons Lô à l'inhumation de saint Pair, évêque d'Avranches.
Pendant qu'il célèbre sa messe, apparaît au-dessus de l'autel la colombe du Saint-Esprit....-5
6- Lô guérit la femme aveugle
Pour obéir à ce message, Godard l'ordonne évêque, malgré son jeune âge.-3
4-Le roi Childebert remet au jeune évêque la crosse, insigne de son pouvoir sur le diocèse.
Le jeune Laud, présenté par le clergé, est élu par le peuple et acclamé: nimbé, il porte déjà la crosse ce qui permet de l'identifier en plus d'une inscription.-1
2- Un ange apparaît à Godard, évêque de Rouen, dans son sommeil pour lui révéler les desseins divins sur le jeune Laud.

Dans le déambulatoire, il faut voir également les autres chapelles et leurs vitraux, soit anciens soit modernes : en 11, saint Lazare et sainte Marthe(XIXè), en 13 saint Jean-Baptiste(restauré), en 17 saint Etienne(restauré), en 18 sainte Catherine(en grande partie de 1870), et surtout en 19 l'Enfant prodigue dans la chapelle saint Louis (XIIIè siècle restauré) à comparer avec ceux de Chartres, Sens, Bourges, Auxerre, Lincoln...

9 - La chapelle dite de St Joseph, dédiée aussi à St Georges, ou de Chiffrevast.
Cette chapelle fut fondée en 1381 ou 1384 par Jean de Chiffrevast, dont un historien de Bourgogne, Bertrand Sallard, nous dit en 2010: "Capitaine de Valognes au service du roi Charles V, il est par la suite passé à celui du duc du Bourgogne, participant à ses côtés à une campagne en Gueldre et aux deux "croisades" de 1390 en "Barbarie "(Tunisie) et de 1396 qui aboutit au désastre de Nicopolis, d'où il ne semble pas être revenu. Chiffrevast n'avait d'ailleurs pas oublié Coutances puisqu'il fit des dons au chapitre en 1394."

Photo TCPC
et notre historien poursuit : "La chapelle Chiffrevast de la cathédrale de Coutances et sa peinture murale à trois étages est donc particulièrement intéressante pour l'approche de ce personnage... avec une surprise de "taille" : le fait de représenter les donateurs à la même échelle que les saints est sans exemple dans la peinture monumentale à cette époque." (2010)

 


Espace privé  |   Mentions légales
Association des Amis de la Cathédrale de Coutances, 1 rue du Puits Notre-Dame , 50200 COUTANCES
courriel :
amiscathedralecoutances@gmail.com