La cathédrale est ouverte tous les jours de 9h à 19h (18h l'hiver)

Horaires des messes
Masses of daylight

Samedi : 18h30 à
l'église Saint-Pierre
Dimanche : 11h00
à la cathédrale

Saturday : 18:30
into the church of
StPeter
Sunday : 11:00
into the cathedral

Photos TCPC, studio Tancrède

 

 


Les vitraux 1

 

Nouveau : voir un petit album photo des vitraux de la cathédrale dont nous disposons actuellement, mais qui devra être réactualisé avec des photos plus récentes et de meilleure qualité. A suivre donc.

Un visiteur de notre cathédrale nous partage ses photos de vitraux de notre cathédrale prises en 2014 : voir sur le site de Denis Krieger. Merci à lui et bravo pour la qualité de ses photos de vitraux !


Quatre pages du site sont consacrées aux vitraux.
Pour voir le plan de situation des principaux vitraux de la cathédrale,
cliquez.

n°1 Le triplet du transept nord(XIIIè siècle)
Vitrail Saint Georges

les 3 lancettes Nord
Textes tirés de "Art de Basse-Normandie"1987, article du
Docteur Jean Fournée
p.93 sq ; de "Coutances, un prêtre raconte sa cathédrale" par Michel Le Blond, et de "la Cathédrale de Coutances" de P. Colmet Daage(Les vitraux, par Jean Lafond) voir bibliographie


1.

2.
(au milieu)
"On trouve aussi la légende de saint Georges dans des vitraux d'Amiens et de Clermont-Ferrand."(Jean Lafond, Colmet Daage) Lancette centrale : Saint Georges
Vie (toute légendaire) de saint Georges : "Originaire de Cappadoce, officier de l'armée impériale, Georges n'hésite pas à reprocher à Dioclétien de persécuter les chrétiens. Arrêté à Nicomédie, il subit le martyre (23 avril 303).
Le culte de Saint Georges en Normandie débuta par le diocèse de Coutances au VIIIè siècle, lors de l'arrivée à Portbail, sur la côte ouest, d'un reliquaire dont la Chronique de Fontenelle raconte la merveilleuse histoire. Le premier lieu de culte diocésain de saint Georges fut celui de Brix en Cotentin. On connaît au moins 35 lieux de culte à saint Georges dans le diocèse actuel. Un autel lui est consacré dans la cathédrale." MLB**
"De bas en haut :
1. saint Georges à cheval terrasse un dragon qui se nourrissait de chair humaine. La fille du roi devait être sa prochaine victime : saint Georges la sauve en tuant le monstre.(panneau moderne)
2. Georges est devant le proconsul Dacien qui l'invite à encenser les idoles : il refuse (voir les idoles et Geo(rg)ius écrit en abrégé).
3. Georges est devant un personnage couronné et armé d'une épée : ce serait une allusion à l'épisode de son empoisonnement qui ne lui fit aucun mal.
4.5.6. Dépouillé de ses vêtements, Georges est attaché, brûlé par une torche, traîné en ville puis décapité(partie très restaurée)."
Lancette de gauche : saint Thomas Becket Lancette de droite : saint Blaise
vitrail St Thomas(détail)
la traversée de la Manche
Sa vie :
"Thomas naît à Londres de parents normands. En 1154 Henri II devient roi d'Angleterre et le nomme chancelier du Royaume. En 1162, à la demande du prince, il devient archevêque de Cantorbery. Pour avoir pris la défense de l'Eglise contre la politique royale, il est obligé de fuir en France où il est accueilli par le roi Louis VII. En 1170, réconcilié avec le roi Henri II, il rentre en Angleterre, mais, le 29 décembre, il est assassiné dans sa cathédrale par quatre chevaliers. Accusé d'être l'instigateur du crime, Henri II sera excommunié, puis absout le 21 mai 1172 par le pape après avoir fait amende honorable et avoir été fouetté sur le parvis de la cathédrale d'Avranches... Thomas est canonisé en 1173. Un autel lui est consacré dans la cathédrale."
lancette St Thomas
St Thomas
vitrail St Blaise
St Blaise
"Pourquoi saint Blaise à Coutances au XIIIè siècle ? Peu d'explication probante, mais saint Blaise était invoqué à cette époque comme patron et protecteur des hôpitaux et surtout des léproseries. Or, Hugues de Morville en avait fondé plusieurs dans son diocèse, notamment l'Hôtel-Dieu de Coutances en 1209."                                   MLB
Ce vitrail du XIIIè siècle est consacré au martyre de Thomas : un des assassins de Cantorbéry aurait été un proche de Hugues de Morville qui aurait voulu réparer ainsi la faute commise moins de 50 ans auparavant (d'après Toustain de Billy).
Sa vie(cliquez pour détails)                   Evêque de Sébaste en Turquie, Blaise subit le martyre vers 316, sous l'empereur Licinius. Agricola était alors gouverneur de Cappadoce.
"De bas en haut : crosse en main, l'archevêque de Cantorbery annonce au roi Louis VII qu'il regagne l'Angleterre. Il traverse la Manche sur une barque dont le mât porte une croix; inscription : ... mart(yr). Sur la rive anglaise, plusieurs personnes l'accueillent.
Le martyre : Thomas, tête nue, est à genoux devant un autel carré couvert d'une nappe blanche sur lequel un calice annonce son sacrifice. Il prie lorque Guillaume de Tracy, Simon de Morville, Richard le Breton et Renaud Fitz Odon brandissent leur épée. Le martyr est étendu sur sa couche funèbre et des clercs l'entourent de leurs prières. Au sommet, l'âme de Thomas est reçue dans la gloire du ciel." "Toutes ces scènes sont inscrites dans des médaillons circulaires, et complétées par des personnages dans des demi-cercles : deux clercs tenant des flambeaux en bas; deux anges agitant des encensoirs en haut."(Jean Lafond dans le livre de Colmet Daage**)
"Sur le vitrail, nous voyons Blaise en présence du gouverneur Agricola . Attaché à un poteau, il est livré au bourreau qui déchire ses chairs avec un peigne de fer; inscription : S.Blas(ius). Des femmes qui avaient secouru Blaise subissent le même sort. Elles lèvent les bras au ciel. Après la torture, la décapitation. On voit, à gauche, le bourreau qui brandit son glaive. Une femme, à genoux, attend le coup mortel. Blaise marche sur les eaux du lac où on a voulu le jeter. Puis Blaise est décapité.
"Ces trois vitraux sont les plus anciens de la cathédrale... Une restauration du XVIè siècle a supprimé ou transposé certains panneaux, mais elle a été remaniée depuis." (Jean Lafond)
suite vitraux page 2 : le jugement dernier (cliquez)

suite vitraux page 4 : vitraux de la Circata et modernes

** voir Bibliographie

 

 


Espace privé  |   Mentions légales
Association des Amis de la Cathédrale de Coutances, 1 rue du Puits Notre-Dame , 50200 COUTANCES
courriel :
amisdelacathedraledecoutances@laposte.net