Pendant l'état d'urgence, la cathédrale est fermée le midi de 12h à 14h La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 l'hiver

Horaires des messes d'été
Masses the weekend in summer

Samedi : 18h30
Dimanche : 11h00

Saturday : 06:30 PM
Sunday : 11:00 AM

 

 


L'église Saint-Nicolas

(d'après une petite monographie "Pour visiter Coutances" de Emile Vivier,
Professeur d'Histoire au Lycée de Coutances,
Membre correspondant de la Commission des Monuments Historiques, des années 1910 environ)

Historique :
"Au XIIè siècle existait, à l'entrée de la ville, une chapelle dédiée à l'un des premiers évangélisateurs du Cotentin, St Floxel (face à l'église actuelle, une maison est édifiée sur ses murs). Pendant la reconstruction de la cathédrale, au XIIIè siècle, les habitants du faubourg ne pouvant assister aux offices dans la chapelle qui leur était réservée, et ne pouvant utiliser la trop petite chapelle Saint-Floxel construisirent (vers 1240) l'église Saint-Nicolas.
Les premières invasions anglaises l'endommagèrent sérieusement, mais le curé Jean d'Aussey et son successeur Thomas du Marest (celui-ci nous a laissé le compte de toutes les dépenses) entreprirent de la réparer. Cette première campagne de travaux était terminée en 1422. Les guerres de religion devaient à nouveau ruiner l'édifice si bien que des travaux furent exécutés pendant tout le XVIIè siècle.
Cette église comprend donc des éléments de styles très différents."

cartes postales anciennes
cartes postales anciennes
Extérieur :
"De l'extérieur apparaissent plusieurs contrastes :
1° La TOUR est
trop petite et hors de l'alignement de la nef; si sa base est gothique (1410), sa partie haute, en toit normand à bâtière, peut remonter au XVIè siècle;
2° sa NEF et ses collatéraux épaulés de contreforts et à baies ogivales sont entièrement gothiques;
3° la TOUR LANTERNE avec ses lignes droites, ses grandes baies hautes et à plein cintre, son dôme et le lanternon... sont du style classiqe du début du XVIIIè.
Le plan est mieux proportionné que celui de Saint-Pierre, même largeur (24m), mais plus grande longueur (64m).
"
La Vierge à l'enfant, à Saint-Nicolas avant guerre.
le chœur avant 1937
 

La tour lanterne

Un bulletin de la paroisse Saint-Nicolas de 1931
Photos Art Basse Normandie 1987
Intérieur :
"A l'intérieur, les contrastes sont aussi marqués : les formes architecturales et les dates inscrites sur les murs rendent le problème de l'identification assez délicat, d'autant que les constructeurs ont employé deux sortes de pierre, une syénite grise veinulée de noir et un calcaire blanc, suivant la nature des réfections, mais non suivant les époques.
LA NEF - Composée de cinq travées comportant deux étages, cette nef date de trois époques : la partie haute, avec ses larges fenêtres en ogives sans meneau, date du XIVè siècle; mais la base, avec ses gros piliers cylindriques sans chapiteaux, est au moins du XVè; peut-être, comme ceux de Saint-Pierre auxquels ils ressemblent par les moulures des arcs venant se fondre dans la masse, ces piliers sont-ils de la première moitié du XVIè; les deux premiers, sous la tribune d'orgue, sont seuls contemporains de la partie haute de la nef.
Quant à la voûte, elle a dû être achevée seulement au début du XVIIè (inscription : 1 avril 1614).
CROISILLONS -
Les croisillons ont été agrandis au XVIIè siècle, au sud comme au nord. Les fenêtres ogivales sont aveuglées, les fenêtres à plein cintre restent seles ouvertes. Au sud, la voûte porte l'inscription de sa restauration :"Du don de la charité de Saint-Esprit, 1663." Deux grandes statues : St Nicolas et St Gaud; deux tableaux : St Sébastien et St Côme, du peintre coutançais Bichue, sont du XVIIIè siècle.
LA TOUR LANTERNE - Les quatre pendentifs, moulurés comme ceux de la cathédrale, les piliers (en partie du moins)
, laissent supposer que dès le XIVè siècle existait une première tour lanterne, car celle que l'on voit actuellement a été construite seulement en 1701; ses murailles nues étaient sans doute destinées à être peintes de fresques.
CHŒUR ET DEAMBULATOIRE - Là encore, plusieurs éléments : le chœur proprement dit, avec ses colonnes mono-cylindriques, ses chapiteaux à fleurs et fruits, est du XIVè siècle; mais les lourdes clefs de voûte, le rinceau qui court sous le linteau de la galerie sont du XVIè. Le déambulatoire a été remanié au début du XVIIè, entre 1620 et 1622; les motifs décoratifs des deux murs de refend au commencement de la courbe du déambulatoire sont de style Renaissance bien qu'une crédence, près de la porte latérale Nord, soit nettement ogivale.
"

Le chœur actuel

Une clef de voûte


juin 1944

Lors du bombardement de juin 1944, l'église Saint-Nicolas a été fortement mutilée et ne pouvait plus servir d'église paroissiale. Peut-être est-ce l'une des raisons qui firent que les paroisses de Saint-Pierre et de Saint-Nicolas ont fusionné en une seule paroisse en 1945 à la cathédrale, qui n'était jusqu'alors que le siège des évènements diocésains liés à l'évêque, aux chanoines.

Restaurée par la suite, l'église Saint-Nicolas eut une tour lanterne coiffée d'un toit pyramidal, sans doute pour des raisons économiques, jusqu'en 1971, date à laquelle elle retrouva un dôme surmonté d'un lanternon qu'elle n'avait plus depuis près d'un siècle.


Photo ML mai 1971

années 1950-1960

Photo Ray Gill 1993

Dessin de 1957
 
     
 
 
 
 


Espace privé  |   Mentions légales
Association des Amis de la Cathédrale de Coutances, 1 rue du Puits Notre-Dame , 50200 COUTANCES
courriel :
cathedralecoutances@free.fr