Pendant l'état d'urgence, la cathédrale est fermée le midi de 12h à 14h La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 l'hiver

Horaires des messes d'été
Masses the weekend in summer

Samedi : 18h30
Dimanche : 11h00

Saturday : 06:30 PM
Sunday : 11:00 AM

 

* roussard : grès du Maine de couleur rousse

 

 

excursion du mardi 13 mai 2003 :

Découverte de la cathédrale du Mans
et de l'abbaye de Solesmes

Plus de cinquante adhérents des Associations des Amis de la Cathédrale et de la Bibliothèque Diocésaine de Coutances ont visité la Cathédrale du Mans, dont certaines parties sont très proches de celle de Coutances, puis l'abbaye bénédictine de Solesmes.

1) la cathédrale du Mans                                                     Photos Lemesle ou internet* , ** et ***

  
    
le pilier rouge     
Nous avons d'abord déambulé dans les rues du Vieux Mans, aux maisons de bois sculpté , aux enseignes moyenâgeuses, avant d'être conduits par un guide...
  
...au portail sud
  
détails du tympan de la porte sud
la chouette du pilier nord  une tête lire la langue...à la chouette
...puis à l'intérieur roman de la cathédrale
les colonnes géminées le déambulatoire
et au chœur gothique si proche du nôtre...
   
...en passant par le déambulatoire et la chapelle de la Vierge.



Tombeau du cardinal Grente(1875-1959), originaire de Percy (Manche), qui fut évêque du Mans de 1918 à 1959.

        
Vitraux de St Julien(XIIè) et du choeur (XIIIè siècle)
Observons que les vitraux du choeur sont directement déployés au dessus des travées, sans galerie de circulation comme à Coutances.
Photos de différents sites sur la cathédrale du Mans :

Le chevet gothique et la tour sud romane.
Photos Structurae J.Mossot*

les curieux arcs-boutants en "Y" de l'abside, uniques au monde
Photo Structurae J.Mossot*


La façade ouest, du XIè siècle, au pignon rehaussé lors de la pose d'une voûte de la nef en pierre.**


Statues-colonnes du portail sud du XIè siècle.**.


La nef romane* et **

"La cathédrale Saint-Julien du Mans a été construite entre le XIè et le XVè siècle. Ces cinq siècles lui ont apporté une diversité de styles, qui trouvent leur cohérence dans une fusion de roussard*, de calcaire et de verre; une richesse qui fait d'elle la cathédrale "archéologique" de l'art religieux médiéval. Elle est l'une des plus vastes de France , mesurant 134 m de long et couvrant au sol une surface de 5 000 m². Son nom lui vient de Julien, qui aurait christianisé Le Mans au IVè siècle.
La cathédrale s'est métamorphosée au fil des siècles, au gré des styles architecturaux (Plantagenêt, champenois, normand et français) et des maîtres d'oeuvre (les maîtres de Bayeux et de Coutances, de Paris avec Jean de Chelles). Des deux cathédrales mérovingienne et carolingienne qui ont succédé à la Basilique romaine, il ne reste rien. Quant à l'actuelle cathédrale, deux grandes architectures , le roman et le gothique, la partagent et la singularisent. La nef, reprise et voûtée sous les Plantagenêts, est romane. Elle a été au XIIè siècle le lieu de célébration des grands événements de cette famille. En 1128, Geoffroy le Bel y a épousé Mathilde, héritière du royaume d'Angleterre. Cinq ans plus tard, le premier de leurs trois fils, le futur Henri II y était baptisé. Les funérailles de la reine Bérengère, veuve du roi Richard Cœur de Lion, s'y sont déroulées en 1230. Le chœur et les transepts gothiques sont l'affirmation par l'architecture de la puissance capétienne, après que Philippe Auguste eut confisqué à Jean Sans Terre ses possessions françaises.
Le chevet de la cathédrale, avec ses arcs-boutants en Y renversé, unique dans les conceptions architecturales de l'époque, est un sommet de l'art gothique. Ses treize chapelles rayonnantes, son double déambulatoire et le chœur qui culmine à 34 m sous voûte, forment une élégante pyramide ascensionnelle. Le roi Charles VI , qui a retrouvé la paix en ces lieux après sa première crise de folie dans la forêt du Mans en 1392, a contribué par un don à l'achèvement des transepts, d'où ses nombreuses dentelles de pierre en forme de fleurs de lys."

Photos et textes : Services Communication et Tourisme Urbain de la Ville du Mans
site internet art-roman.net.

        
vues de l'ensemble nef-chœur puis de la voûte du chœur gothique
Photos Structurae J.Mossot*

Ressemblances avec notre cathédrale : le chœur et ses déambulatoires, les colonnes géminées de l'hémicycle, les sculptures de feuillages, chapiteaux, rosaces de cette partie gothique, la chapelle axiale peinte dédiée à la Vierge.
Différences: la nef romane, les transepts très lumineux, pas de tour centrale, les fenêtres hautes du chœur, les dimensions de ce chœur, les nombreux vitraux médiévaux, les chapiteaux peints.
  
le vitrail de l'Ascension du XIIè siècle (seules parties
centrales)**



Photos Ed° Valloire-Blois et ***

Deux anges musiciens parmi les nombreux anges qui ornent la voûte de la Chapelle du chevet, dédiée à la Sainte Vierge Marie, avec des détails étonnants donnant des précisions sur les instruments et l'écriture de la musique au XIVè siècle.

Chapiteau roman
de la nef**
          
Vitraux romans de saint Étienne :
Étienne livré aux fauves et Étienne conduit hors de la ville**

plan de la cathédrale St Julien

Le portail roman sud**

Liens : -- Voir plus de photos : Site art roman de la cathédrale du Mans**
-- sur l'ensemble de la cathédrale : http://architecture.relig.free.fr/ puis > cathédrales > Le Mans
-- autres photos reprises ici sur : www.structurae.de/fr*
-- sur les anges musiciens :
http://jeanluc.matte.free.fr/fichio/mansfrsq.htm***

comparaisons entre les cathédrales de
Coutances et du Mans

les déambulatoires
les chapelles absidiales de la Vierge

excusez la qualité !

gothique

romane
les deux chœurs
les façades ouest
les absides
2) l'Abbaye de Solesmes

vue aérienne

l'église abbatiale

"Description du monastère :
L'image la plus connue du monastère est celle du bâtiment qui, depuis un siècle, surplombe de sa masse imposante la rive de la Sarthe. Il renferme le réfectoire, la cuisine, et une trentaine de cellules. La vue aérienne ci-contre montre, au premier plan, le prieuré du XVIIIè siècle avec l'église abbatiale et son clocher. Au fond, l'aile construite en 1956, derrière laquelle on aperçoit à droite une partie de l'hôtellerie. Au centre, dans la tour et le bâtiment adjacent, se trouve la bibliothèque. L'entrée principale du monastère se trouve dans le bourg de Solesmes, près de l'église paroissiale. Au fond de la cour, une porte du XIVè siècle introduit dans l'église monastique. La nef, longue et étroite, a été plusieurs fois modifiée au cours des siècles. Les arcades latérales datent du XIè siècle, les voûtes et les transepts des XVè et XVIè. Les célèbres groupes sculptés - les Saints de Solesmes - occupent les deux croisillons du transept. A droite, le Tombeau de Notre Seigneur avec Marie-Madeleine, assise à terre, absorbée dans la prière.
La chapelle de gauche est toute consacrée à Notre Dame. Les scènes du bas représentent sa mort et son ensevelissement, celles du haut évoquent son assomption au ciel et son couronnement glorieux.
Le chœur des moines, construit en 1864, a été entièrement restauré en 1974. Le maître-autel est orné des statues du Christ, de la Vierge, des apôtres. Le tabernacle est entouré d'un ensemble sculpté, formé d'anges en prière."

Texte de l'Association des Amis de Solesmes


Reflet de l'abbaye dans la Sarthe, au soir.


Les deux transepts et le chœur de l'église

Transept sud : la mise au tombeau du Christ

Saint Pierre

La nef de l'église

"Quelques dates :
1010 Fondation du prieuré de Solesmes
1475-1496 Voûtes de l'église et tombeau du Christ
1532-1553 Chapelle de Notre-Dame(transept nord)
1722-1723 Reconstruction des bâtiments claustraux
1791 Dispersion des moines
1833 Restauration par dom Guéranger
1864 Nouveau chœur de l'église
1880 Expulsion des moines
1895 Rentrée des moines dans l'abbaye
1896-1898 nouveau bâtiment le long de la Sarthe
1901 Exil des moines en Angleterre
1922 Retour des moines
1936-1937 et 1956-1958 bibliothèque, nouveau cloître et aile Nord-Est
1976 Hôtellerie"


Le lavatorium

Chœur des moines

Escalier abbatial
les bâtiments conventuels (interdits à la visite)

Scriptorium
voir plus en détail : le site internet de Solesmes (avec bâtiments conventuels)
Le réfectoire des moines
(retour haut de page, sinon "précédente")      
 


Espace privé  |   Mentions légales
Association des Amis de la Cathédrale de Coutances, 1 rue du Puits Notre-Dame , 50200 COUTANCES
courriel :
cathedralecoutances@free.fr