Pendant l'état d'urgence, la cathédrale est fermée le midi de 12h à 14h La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 l'hiver

Horaires des messes d'été
Masses the weekend in summer

Samedi : 18h30
Dimanche : 11h00

Saturday : 06:30 PM
Sunday : 11:00 AM

{sous-menu}

 

 

 

SORTIE 2016 : CRETEIL puis PORT ROYAL DES CHAMPS

Samedi 30 avril 2016

A. Texte d'Etienne Vallée
Merci à lui !

                   Sortie des amis de la cathédrale et de la Bibliothèque diocésaine de Coutances

                                              Découvrir la cathédrale déployée de Créteil

Répondant à l'invitation de Monseigneur Michel Santier, les amis de la cathédrale et de la Bibliothèque diocésaine de Coutances ont découvert un diocèse et une cathédrale de la banlieue parisienne, un monde très différent du nôtre.

Le contexte
Autour des années 1960, venue de province, des pays du sud , une population nombreuse vient chercher du travail dans les usines de la banlieue parisienne. Face à cet afflux démographique, L'Etat crée alors de nouveaux départements sur les territoires desquels l'Eglise calque de nouveaux diocèses. Ainsi fut créé le 9 octobre 1966 le diocèse de Créteil sur le département du Val de Marne.
La priorité du premier évêque est alors d'unifier un presbytérium diocésain avec des prêtres venant de divers diocèses et de disposer d'églises pour rassembler des fidèles de plus en plus nombreux. La ville de Créteil fut choisie pour être le centre de ce diocèse né pauvre dont la cathédrale devait être l'image : un édifice discret comprenant un lieu de culte et des locaux pour les rencontres diocésaines, les services diocésains et paroissiaux , le logement de l'évêque. Les églises édifiées en ce temps correspondaient à l'ecclésiologie de l'enfouissement, dans la ligne du concile Vatican II. Ainsi fut construite l'église Notre-Dame de Créteil inaugurée le 18 juin 1978, devenue ensuite cathédrale en 1987 qui figurera sur la couverture de Pierres Vivantes, symbole de la catéchèse de cette époque Une cathédrale de 300 places,capacité pouvant être doublée par un système de cloisons mobiles.
Mais quarante ans après sa création , la population du diocèse est devenue beaucoup plus importante et plus cosmopolite, si bien que ,en 2007, le nouvel évêque, Mgr Michel Santier pose la question de transformer la cathédrale pour lui donner plus de visibilité, de capacité d'accueil et plus d'ouverture sur le monde . Ce sera le " déploiement " de la cathédrale, conservant, en signe de continuité, la façade de l'entrée , mais élaborant sur le même emplacement une construction architecturale nouvelle, inaugurée le dimanche 20 septembre 2015.

Les caractères
A l'intérieur
La verticalité de la cathédrale est marquée par la voûte , en deux coques sphériques revêtues de bois, comme deux mains jointes en prière . La présence du bois, rythmé en 66 arcs d'épicéa, matériau naturel , donne un caractère chaleureux pour les célébrations et favorise le dessin d'une communauté fraternelle.
La lumière suit la courbe centrale entre les deux coques , tel un arc en ciel continu d'une extrémité à l'autre en perpendiculaire des arcs . Au zénith du jour, le soleil est comme une couronne lumineuse à la verticale de l'autel, montrant ainsi que la lumière vient d'En-Haut et qu'elle est au centre de la liturgie de l'Eucharistie, présence de Dieu.
La géométrie en hémicycle et en gradins permet à tous les fidèles de faire face à l'autel et de faire communauté avec le célébrant. Par un jeu de cloisons mobiles, la capacité est de 1200 personnes. La tribune de l'orgue permet également d'accueillir un chœur pour les grandes célébrations.

Dans le chœur, la cathèdre de l'évêque et les douze sièges qui l'entourent sont en bois grisé. Et sur les arcs centraux au fond du chœur se trouve une croix en bois doré , entourée de plaques de laiton pour évoquer " le buisson ardent ", un des signes de la présence de Dieu(Exode,3,16)
Inspirée de la vision du texte de l'Apocalypse (ch. 12), une sculpture de Notre Dame de Créteil en bronze tourne la communauté vers le Christ. C'est en même temps un signe à tous les croyants du diocèse puisque Marie est connue par les trois grandes religions monothéistes , si présentes dans le Val de Marne, composé de 87 nationalités différentes.

A l'extérieur
L'accès à la cathédrale se fait par les deux entrées de la construction d'origine. L'entrée principale , dite " grand narthex " est un lieu convivial, permettant aux fidèles de se saluer, de consulter ou écrire les informations nécessaires à la vie ecclésiale, d'organiser même latéralement un café littéraire.... L'entrée dans la cathédrale se fait ensuite dans un sas sombre et bas de plafond, préparant à une découverte spectaculaire de la cathédrale déployée.
La seconde entrée, à l'opposé , sert essentiellement à entrer dans l'espace culturel, auditorium ,galerie d'exposition, événements artistiques liés à la vie du Val de Marne.
La structure de l'extérieur est recouverte également d'arcs en bois douglas culminant à 52 m de hauteur.
Sur la façade principale, est placée une sculpture du Christ accueillant inspirée de l'évangile de Luc 15,11-32, parabole dite du fils prodigue
Détaché du bâtiment un clocher signe la présence de la cathédrale , qui est entourée de grands immeubles.

Nos guides
Les visiteurs d'un jour, partis de Coutances, ont eu le bonheur d'être attendus et accueillis sur le parvis par des guides qui nous ont permis d'entrer dans la connaissance de cette cathédrale " déployée "...Et privilège pour Coutances : voir venir discrètement , l'évêque du lieu, Mgr Michel Santier (que nous remercions grandement ) qui a pris le temps de nous " déployer " la vie foisonnante de ce diocèse , soulignant une vitalité permanente et un dialogue réel et pratique entre les trois communautés que sont les Juifs, les Musulmans et les Chrétiens ( en proportion équivalente).

Une visite passionnante d'une cathédrale, signe de la foi vivante aujourd'hui.
Etienne Vallée

P.S. Un livret plus complet sur la cathédrale de Créteil est consultable à la Bibliothèque diocésaine.

B. Texte de Sébastien Bonet
Merci à lui !

Pour leur sortie annuelle commune, le 30 avril 2016, les Amis de la Cathédrale de Coutances, Amis de la Bibliothèque diocésaine et autres se sont déplacés vers la cathédrale déployée de Créteil, récemment inaugurée.


Sur une proposition de notre ami Étienne Vallée de la Bibliothèque Diocésaine et invités par Mgr Michel Santier Évêque des lieux, nous avons pu découvrir une cathédrale déployée sur le monde, un édifice à la fois, "Cathédrale", "Paroisse" et "Centre Culturel".


Cette cathédrale se situe au cœur des tours et des habitants de Créteil. Ce jeune diocèse brasse un œcuménisme fraternel, en se mêlant au monde politique et religieux qui l'entoure. Le témoignage de Mgr Michel Sentier lui-meme nous a apporté les lumières nécessaires à cet éclairage d'un diocèse neuf multiculturel de tout juste 50 ans

Nous avons terminé notre ballade francilienne sur le site de Port Royal des Champs dans la vallée de Chevreuse. Une abbaye en ruine détruite par Louis XIV, abritant aujourd'hui au sein d'un énorme parc naturel, un musée relatant les grandes heures du Jansénisme et le balbutiement du siècle des Lumières, alors que le Roi Soleil trouvait en ces religieuses et religieux de ce temps un obstacle à son pouvoir absolu.

façade actuelle
le maître-autel
notre groupe devant Michel Santier l'intérieur

 

voir des photos :   Photos Sébastien Bonet

           

 


Espace privé  |   Mentions légales
Association des Amis de la Cathédrale de Coutances, 1 rue du Puits Notre-Dame , 50200 COUTANCES
courriel :
cathedralecoutances@free.fr